Google translator
Qui est sur cette page ?
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 25 le Mer 2 Aoû - 18:23
Marque-page social

Marque-page social Digg  Marque-page social Delicious  Marque-page social Reddit  Marque-page social Stumbleupon  Marque-page social Slashdot  Marque-page social Yahoo  Marque-page social Google  Marque-page social Blinklist  Marque-page social Blogmarks  Marque-page social Technorati  

Conservez et partagez l'adresse de Siciliens de France sur votre site de social bookmarking

Vos liens ici
Castellammare del Golfo
Webcam Castellammare Del Golfo - Europe, Italie, Castellammare del GolfoCastellammare del Golfo

La petite histoire du vin de Sicile

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La petite histoire du vin de Sicile

Message  Cruela le Jeu 8 Nov - 11:04

Les vins siciliens.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Selon la légende, la vigne a germé pour la première fois dans l’île avec l’aide des larmes de Dionysos, exaspéré par la soif. C’est ainsi qu’est né ce nectar, donné par cette divinité aux hommes pour soulager leurs fatigues, et aux Dieux pour les faire réjouir.

La Sicile revendique avec force, et se sent fortement “la terre de la vigne et de l’olive”, et cette dénomination à ses racines dans l’antiquité la plus lointaine, au début de la civilisation méditerranéenne.

Les Phéniciens, pour premiers, ont amené cette boisson précieuse dans la zone méditerranéenne, et bien sûr en Sicile aussi. Mais le fait qu’on a trouvé des ”ampélides”, espèce de vigne, sur les pentes de l’Etna, et aussi dans le territoire de Syracuse, prouve que la vigne sauvage était déjà présente dans la végétation de la Méditerrané pendant l’Ère Tertiaire.

Avec l’arrivé des Grecs, précisément au Cap Schisò où ils ont fondé la ville de NAXOS ( 8ème siècle av. J-C), la culture œnologique de ce grand peuple a trouvé une terre fertile en Sicile. Pendant les 500 ans de la permanence des Grecs en Sicile, période marquée par la cohabitation harmonieuse avec les habitants du lieu, les Grecs ont transformé les habitudes des Siciliens – ils leur ont fait devenir des experts en viticulture, mais aussi en matière de culture du blé et des olives.

La présence du MONT ETNA a eu un rôle déterminant dans la création d’un territoire idéale pour la vigne. Le sol est très fertile, grâce aux origines volcaniques, le climat est toujours mitigé, il y a du soleil pendant toute la période nécessaire à la maturation parfaite de la vigne et de ses raisins.

Cet environnement optimale a fait de la zone de l’Etna un des lieux les plus ”naturellement idéaux”
à la production viticole. Les vins produits ici son parmi les plus importants et exclusifs de l’Italie.

Le vin de paille (passito), le Muscat (moscato), et la Malvasie. Mais aussi Nero d’Avola, Cerasuolo di Vittoria, Nerello Mascalese, Inzolia, ainsi que les cépages internationaux. La production vinicole de la Sicile se rapproche, par importance, à celle des régions italiennes traditionnelles comme le Piémont et la Toscane.

Des expérimentations faites avec des cépages allochtones (étrangers), comme le chardonnay, le syrah, le merlot et le cabernet, ont montré que le territoire sicilien est particulièrement adapté à cette culture. Spécialement en ce qui concerne le climat, lequel est parfait pour une maturation correcte.

La viticulture dans cette région a des origines très lointaines, en est la preuve des monnaies qui datent du 5ème siècle av. J–C. Les vins de l’Etna, dans les variantes blanc, rosé, rouge, blanc supérieur, ont été les premiers vins de table siciliens à obtenir l’appellation D.O.C.

Avec une hauteur de 3.273 m, le Mont Etna est le volcan actif plus haut d’Europe, et elle attire énormément de touristes, ainsi que Taormine et Giardini-Naxos, surtout en été.

Une mention spéciale est méritée par la propriété CHIUSA DEL SIGNORE, laquelle, après plusieurs années d’inactivité, est retournée pour donner son apport au prestige de l’œnologie sicilienne.

Les vins de cette propriété ont obtenu des critiques excellentes dans ”l’Almanach du Berebene” (Bien boire) de 2007, publié par Gambero Rosso.

Aussi, leur vin prestigieux de l’an 2004 figure entre les meilleurs dans ”l’Annuaire des meilleurs vins italiens de 2007”, écrit par Luca Maroni, et aussi dans ”Guide des vins italiens de 2007”.
Selon les ”Vins de l’Italie” publié en 2007 par Gambero Rosso Slow-Food, leur vin de l’année 2004 a obtenu ”trois verres” (tre bicchieri).

Ces vins de l’Etna ont stimulé les enthousiastes : de nouvelles formes de production sont nées, des vins nouveaux ont été ajouté parmi les vins D.O.C., et on est au début de ce qu’on appelle souvent ”le miracle sicilien”.

Articles provenant du site : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


***********

« Il y a des personnes dont il faut seulement goûter, d'autres qu'il faut dévorer, d'autres qu'il faut, pour ainsi dire, mâcher et digérer. »
avatar
Cruela
Modérateur --» Respecter les règles sur le forum
Modérateur --» Respecter les règles sur le forum

Sexe : Féminin Zodiaque : Balance Signe Chinois : Rat
Messages : 17
Date d'inscription : 24/10/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum